Menu Fermer

Y a-t-il un lien entre les siestes et la pression artérielle ? – Le juge du sommeil

Lorsqu’il s’agit de notre santé, il est important que nous comprenions notre corps et ses besoins. Il existe souvent de nombreux problèmes de santé qui peuvent être réduits ou contrôlés par nos habitudes ou notre mode de vie quotidien. Il peut s’agir de différents aspects de notre vie, comme notre alimentation, notre consommation d’eau, nos cycles de sommeil et nos habitudes d’exercice.

Les maladies telles que le diabète, les maladies cardiaques, le cholestérol et l’hypertension artérielle peuvent toutes être contrôlées efficacement par un bon exercice physique, un contrôle alimentaire et un bon sommeil. En effet, ces facteurs contribuent soit à limiter l’ingestion d’aliments nocifs, soit à améliorer la guérison ou l’immunité. Les régimes alimentaires peuvent aider à éviter les aliments qui augmentent les sucres et le cholestérol, tandis que l’exercice et un bon sommeil peuvent renforcer l’immunité et accélérer le processus de guérison.

La sieste est un exemple de choix de style de vie qui peut nous aider à contrôler une condition médicale. Il a été scientifiquement prouvé que la sieste augmente la concentration, améliore l’endurance, accroît la créativité et réduit le stress. Elle est également liée à l’amélioration de nombreuses conditions médicales telles que l’hypertension artérielle.

Voyons comment la sieste et la tension artérielle sont liées.

Qu’est-ce que la pression artérielle ?

Il arrive souvent que les gens soient confus lorsqu’ils font référence à la pression artérielle. La condition médicale est soit l’hypotension, soit l’hypertension artérielle. En effet, tous les êtres humains ont une tension artérielle, mais lorsque celle-ci est supérieure ou inférieure à la moyenne, elle peut constituer un problème médical.

Globalement, le terme de pression artérielle désigne la pression qui est causée par la circulation du sang sur les parois des vaisseaux sanguins. Cette pression est en grande partie le résultat du sang pompé par le cœur dans notre système circulatoire.

La pression artérielle est déterminée en fonction du débit cardiaque, de la rigidité des artères, de la résistance vasculaire, et est influencée par des situations spécifiques, des états émotionnels, l’activité physique et l’état de santé relatif.

Hypertension artérielle

L’hypertension artérielle, également connue sous le nom d’hypertonie, est un type de trouble de la pression artérielle. L’hypertension artérielle peut être le signe d’autres problèmes et peut entraîner des effets négatifs graves à long terme.

La pression à l’intérieur des artères provoque une pression contre les parois artérielles. Cette pression plus élevée peut entraîner une charge de travail accrue pour le cœur. Elle entraîne également une croissance accrue de tissus malsains sur les parois des artères, formant une plaque athéromateuse.

Plus la pression sanguine est élevée, plus les artères sont sollicitées, ce qui entraîne une formation accrue de plaques. Les muscles du cœur s’épaississent et deviennent plus gros et plus faibles avec le temps.

L’hypertension non traitée et constante est l’une des principales causes associées à d’autres problèmes mortels tels que les accidents vasculaires cérébraux, l’insuffisance cardiaque, les anévrismes dans les artères et les crises cardiaques. Elle est également l’une des principales causes d’insuffisance rénale chronique.

L’hypotension (basse pression sanguine)

L’hypotension, également connue sous le nom d’hypotension, est considérée comme un problème médical lorsqu’elle s’accompagne de symptômes ou de signes. Ces symptômes peuvent comprendre des étourdissements, des évanouissements ou, dans un cas extrême, un choc circulatoire.

Mais en ce qui concerne les siestes et la pression artérielle, nous nous concentrons sur l’hypertension. Examinons plus en détail les liens entre ces deux phénomènes.

Sieste et hypertension : la sieste est-elle bonne pour vous ?

L’hypertension artérielle est liée à de nombreux facteurs liés au mode de vie, comme mentionné ci-dessus, et l’un des changements de mode de vie qui semblent faire baisser la pression artérielle est la sieste. Cela est dû à diverses raisons, car les bienfaits de la sieste ont de nombreux effets positifs sur notre santé.

Certains prétendent qu’ils ne savent pas faire la sieste, qu’ils s’endorment trop longtemps, mais il existe des moyens de contourner cela, comme le réglage des alarmes. La sieste est un excellent moyen d’augmenter la productivité et de donner un regain d’énergie, car elle permet de se reposer au milieu de la journée. Lorsque vous reprenez votre travail après vous être reposé un certain temps en milieu de journée, vous êtes plus énergique et donc plus productif.

De même,

Recherche sur les siestes et l’hypertension artérielle

Une étude menée à l’hôpital général d’Asklepieion, en Grèce, suggère que faire une sieste au milieu de la journée peut réduire la pression artérielle tout autant que d’autres changements dans le mode de vie, comme la réduction de la consommation de sel et d’alcool.

L’étude a été menée sur la base de 212 participants. Ces participants ont été suivis pendant une période de 24 heures au cours de laquelle leur mode de vie, leurs habitudes, leurs médicaments et leurs siestes ont été contrôlés.

Cet échantillon de participants comprenait également des fumeurs et des personnes atteintes de diabète de type 2. Il y avait également un groupe témoin qui n’observait pas les siestes de midi. Cela a permis de comparer efficacement si les siestes de midi faisaient ou non une différence dans la pression artérielle.

Les résultats de l’étude ont montré que le groupe de participants qui faisait la sieste pendant la journée (heures de sieste optimales) présentait une baisse de 5,3 mm de Hg de la pression artérielle systolique. Les chercheurs ont également expliqué que cette baisse de la pression sanguine était du même ordre que celle que l’on pouvait s’attendre à observer si les participants prenaient des médicaments pour la pression sanguine ou s’ils apportaient des changements à leur mode de vie.

En outre, cette étude montre qu’à chaque augmentation de 60 minutes, la pression artérielle systolique moyenne pendant 24 heures a diminué de 3 mm de Hg. Ces résultats de recherche sont importants car même une différence de 2 mm de Hg peut réduire de 10 % le risque de problèmes cardiovasculaires tels qu’un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

Alors, comment faire baisser la pression artérielle en une journée ? Dans l’ensemble, les chercheurs affirment que si vous êtes capable de

Conclusion

La sieste peut contribuer à réduire l’hypertension artérielle autant qu’à apporter d’autres changements dans le mode de vie. Il n’est peut-être pas préférable de se contenter de faire la sieste pour soigner sa tension artérielle, mais si vous pouvez faire une sieste pendant la journée, vous devriez en profiter.