Menu Fermer

A quel stade du sommeil l’apnée du sommeil se produit-elle ? – Le juge du sommeil

Une bonne nuit de sommeil est importante pour le maintien de votre santé et d’un mode de vie sain. Toutefois, de nombreux facteurs peuvent compromettre la qualité de votre sommeil, ce qui peut, à son tour, affecter votre santé et votre qualité de vie en général.

L’apnée du sommeil est l’un des problèmes qui peuvent nuire à la qualité du sommeil d’une personne. L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil qui provoque chez une personne des pauses dans sa respiration ou des moments de respiration superficielle. Cela signifie que les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil arrêtent de respirer de manière répétée pendant leur sommeil et, si elles ne sont pas traitées, cela peut même se produire des centaines de fois par nuit. Cela peut être extrêmement dangereux, car cela signifie que le cerveau, ainsi que le reste du corps, peuvent ne pas recevoir suffisamment d’oxygène.

Les pauses dans la respiration causées par l’apnée du sommeil peuvent durer de quelques secondes à quelques minutes et peuvent se produire plusieurs fois par nuit. En général, on peut les identifier par des ronflements forts et même par des étouffements ou des reniflements lorsque la respiration revient. Ce trouble du sommeil perturbe le sommeil normal, ce qui signifie que les personnes qui en souffrent ressentiront de la somnolence, de la fatigue et une sensation générale de lassitude pendant la journée.

Les différentes formes d’apnée du sommeil

Il existe deux formes différentes d’apnée du sommeil, connues sous le nom d’apnée obstructive du sommeil (AOS) et l’apnée centrale du sommeil. Il existe certaines différences entre ces deux types d’apnée du sommeil qui font que leurs traitements et leurs symptômes sont différents. Examinons de plus près les deux formes d’apnée du sommeil.

Apnée obstructive du sommeil (AOS)

L’apnée obstructive du sommeil se produit lorsqu’il y a une sorte de blocage qui perturbe le flux d’air et affecte la respiration. L’AOS est la forme la plus courante d’apnée du sommeil. l’apnée du sommeil. Elle se produit généralement en raison de l’affaissement des tissus mous à l’arrière de la gorge pendant le sommeil. Les muscles du corps humain se détendent généralement pendant le sommeil. Dans la gorge en particulier, le passage de l’air est constitué de parois de tissus mous qui s’affaissent et qui peuvent devenir un obstacle empêchant le passage de l’air et donc stoppant la respiration de la personne.

Une apnée du sommeil légère ou occasionnelle et obstructive peut se produire en raison de conditions telles que les infections des voies respiratoires supérieuresCependant, si vous souffrez d’apnée du sommeil chronique ou grave, il faut alors le traiter correctement afin de prévenir les problèmes graves tels que l’insuffisance d’oxygène dans le sang, le manque de sommeil et d’autres problèmes qui peuvent survenir.

Apnée centrale du sommeil

L’apnée centrale du sommeil se produit lorsque la respiration inconsciente régulière cesse tout simplement. Contrairement à l’apnée obstructive du sommeil, les voies respiratoires ne sont pas obstruées, mais il y a une perturbation ou une instabilité du centre de contrôle respiratoire et le cerveau est incapable d’envoyer des célibataires aux muscles pour respirer.

Les centres de contrôle respiratoire du cerveau sont déséquilibrés, ce qui signifie que les niveaux de dioxyde de carbone dans le sang, qui sont contrôlés par un mécanisme de rétroaction neurologique, ne répondent pas assez vite pour maintenir un rythme respiratoire constant. Le système respiratoire fait des cycles entre l’apnée et l’hyper apnée, où la respiration se fait à un rythme plus rapide pour compenser les pauses respiratoires.

Pendant les périodes d’apnée centrale du sommeil, le dormeur arrête de respirer puis recommence, aucun effort n’est fait pour respirer, il n’y a pas de mouvements de la poitrine ni de lutte pour respirer. Cette situation est dangereuse, car de longues périodes d’arrêt de la respiration peuvent entraîner de nombreuses complications, comme le manque d’oxygène atteignant le cerveau et le reste du corps.

Les stades du sommeil

Il existe deux grands stades de sommeil différents, connus sous le nom de sommeil paradoxal et de sommeil non paradoxal. REM signifie que nos yeux bougent rapidement, ce qui signifie que nos yeux se déplacent très rapidement dans différentes directions. Ce mouvement rapide des yeux ne se produit pas dans le sommeil non REM. Le sommeil REM est la forme la plus profonde du sommeil et lorsque les rêves se produisent, à ce stade, le cerveau ressemble à ce qu’il serait lorsque vous êtes éveillé.

Le sommeil paradoxal étant la forme la plus profonde de sommeil, les muscles sont plus détendus. Bien que l’apnée du sommeil puisse se produire à n’importe quel stade du sommeil, elle se produit le plus souvent pendant les stades du sommeil paradoxal et elle est généralement pire à ce stade. Cela est dû au fait que les muscles des voies respiratoires supérieures sont naturellement plus détendus pendant le sommeil paradoxal. C’est pour cette raison que de nombreux individus ne souffrent d’apnée du sommeil que pendant le sommeil paradoxal.

Stades de sommeil non-REM

Avant d’atteindre le stade le plus profond du sommeil paradoxal, un individu passe par trois stades de sommeil non paradoxal différents. Selon la gravité de l’apnée du sommeil, celle-ci peut également se produire pendant ces stades du sommeil.

Stade 1 : Le premier stade du sommeil non-REM se produit lorsque vos yeux sont fermés, et il est très facile de vous réveiller. Vous êtes juste à la dérive et dure généralement de cinq à dix minutes. Il est peu probable que l’apnée du sommeil commence à ce stade car le corps n’est pas complètement détendu et le tonus musculaire est encore partiellement présent.

Étape 2 : La deuxième étape commence lorsque vous êtes en sommeil léger. Certaines caractéristiques de cette étape la rendent distincte. À ce stade, la température de votre corps commence à baisser et votre rythme cardiaque ralentit. Votre corps commence à se préparer à un sommeil plus profond.

Stade 3 : C’est le stade final du sommeil et le stade le plus profond du sommeil. Il est plus difficile de vous réveiller de ce sommeil et si vous vous réveillez, vous vous sentez désorienté pendant quelques minutes. C’est l’état de sommeil réparateur où l’organisme répare ses tissus, régénère les os et renforce le système immunitaire. Ensuite, c’est le début du sommeil paradoxal. C’est la phase qui suit le sommeil paradoxal. Il est également très probable que cela évoque une apnée du sommeil, car le corps est dans un sommeil très profond et les muscles sont très détendus.

Conclusion

L’apnée générale du sommeil se présente sous deux formes différentes et, si elle n’est pas traitée, elle peut être très dangereuse pour la santé d’une personne. Bien que l’apnée du sommeil puisse se produire à n’importe quel stade du sommeil, elle est plus susceptible de se produire pendant les stades plus profonds du sommeil, qui incluent le sommeil paradoxal. Nous espérons que cet article a pu apporter un peu de lumière sur l’apnée du sommeil et les stades du sommeil où elle se produit.

Cet article a été rédigé par Candace Osmond et traduit par TouslesMatelas.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesMatelas.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.