Menu Fermer

Comment aider votre bébé à faire ses dents et à dormir la nuit – Le juge du sommeil

Le sommeil de votre bébé est essentiel à son développement mental et physique. Malheureusement, beaucoup de choses perturbent les jeunes enfants pendant la nuit, mais l’une des plus frustrantes est la période de dentition. Bien que la poussée des dents puisse avoir lieu à des moments différents selon la génétique de l’enfant et la croissance de ses dents, c’est un processus inconfortable, voire douloureux pour l’enfant.

Le bris de nouvelles dents à travers les gencives peut prendre des jours, voire des semaines, à mesure que chaque dent émerge. Cela peut créer des périodes d’agitation très perturbatrices pendant la nuit, lorsque le bébé est réveillé par la douleur. Cela peut être une expérience misérable pour tout le monde, mais heureusement, il existe quelques conseils pour aider votre bébé qui fait ses dents à dormir la nuit.

Quand les enfants font leurs dents

Bien qu’il existe un large éventail de possibilités quant au moment où la première dent d’un bébé fera son apparition (après tout, certains bébés naissent avec des dents), la majorité développera ses premières dents entre 6 et 13 mois. Certaines molaires peuvent prendre jusqu’à 3 ans, ce qui signifie que vous pouvez aussi avoir un enfant difficile pendant qu’elles remontent à la surface de la gencive. Environ 20 dents poussent au cours des premières années de la vie.

Pour la plupart, les premières dents à percer sont les dents antérieures inférieuresLes incisives supérieures frontales et latérales sont suivies rapidement. À mesure que cela se produit, vous remarquerez probablement une salivation beaucoup plus importante et le bébé cherchera de nombreux objets à mâcher, y compris ses propres doigts.

Comment dire à votre enfant qu’il fait ses dents

Un bébé qui fait ses dents peut être un bébé misérable, mais comme il ne peut pas vous dire qu’il a mal aux dents, la douleur peut être due à d’autres facteurs également. Heureusement, il existe quelques indicateurs pour vous aider à déterminer si c’est le cas, comme le fait qu’il ronge des objets et des doigts, et une augmentation de la salive.

Parmi les autres indicateurs, citons le refus de s’alimenter ou l’agitation lors des repas en raison de gencives douloureuses, les éruptions cutanées autour de la bouche et du menton dues à la salive, la diarrhée avec augmentation de la salive, les frottements sur les oreilles et les joues, ainsi que le fait de mordre fort sur le mamelon lors de l’allaitement sans succion. Vous pouvez également remarquer une légère fièvre et un écoulement nasal qui ne dure pas longtemps de temps en temps en raison de l’augmentation de molécules favorisant l’inflammationainsi que des difficultés de sommeil.

Suggestions pour le traitement de la douleur

De toute évidence, l’une des premières préoccupations d’un parent est de savoir comment rendre son enfant plus à l’aise au cours de ce processus. Non seulement c’est parfois douloureux pour le bébé, mais cela peut aussi être très aggravant pour ceux qui essaient de l’aider, car un enfant de cet âge ne peut pas communiquer efficacement la douleur qu’il ressent.

Toutes ces suggestions sont bonnes non seulement juste avant le coucher pour aider à soulager la gêne et aider l’enfant à s’endormir, mais aussi à tout autre moment où vous sentez qu’il a mal.

– Gant de toilette froid et anneaux de dentition

Garder un gant de toilette humide et des anneaux de dentition au réfrigérateur est un excellent moyen d’introduire des effets rafraîchissants dans les gencives. Ces anneaux sont suffisamment grands pour être sans danger pour les bébés et pour aider à nourrir l’envie de mâcher et de ronger quelque chose. Ils sont également texturés pour appliquer une pression et aider la dent à se frayer un chemin à travers la peau de la gencive.

– Pression

Les enfants mâchent et rongent des objets pour appliquer une pression qui soulage la douleur. Comme mentionné, les gants de toilette froids et les anneaux de dentition peuvent aider à réduire cette pression, mais vous pouvez aussi frotter votre doigt le long des gencives ou permettre à bébé de mâcher vos articulations.

– Médicaments antidouleur en vente libre

Ne donnez jamais de médicaments à votre bébé sans avoir obtenu au préalable l’approbation de votre pédiatre, mais de nombreux médicaments en vente libre comme l’acétaminophène et l’ibuprofène pour enfants sont sûrs. Vérifiez toujours les restrictions d’âge et de dosage.

– Confort supplémentaire

N’ayez pas peur d’apporter un confort supplémentaire à votre bébé pendant cette période. Votre enfant associe déjà le confort à notre proximité, donc le tenir ou le garder près de vous peut l’aider à surmonter la douleur. Vous pouvez également lui fournir des vêtements pour ses déplacements professionnels, ses couvertures préférées, ses chemises, ses peluches ou d’autres objets qui sentent comme vous et son espace de sommeil pour l’aider à se calmer. Une sucette peut également être utile.

– Cuillère en métal froid

Gardez une cuillère en métal au réfrigérateur pour les laisser sucer et mâcher. Le métal dur et froid peut être apaisant pour les gencives et apporter le soulagement nécessaire.

– Carottes et bananes congelées

Les aliments surgelés, tels que les carottes et les bananes, sont sans danger pour les bébés et offrent une surface dure, froide et apaisante. Veillez à ne le faire qu’avec des enfants qui mangent déjà des aliments solides et surveillez toujours.

Comment aider un bébé à s’endormir

Votre bébé grandit à un rythme rapide, et cela n’est pas seulement lié à la croissance physique. Santé mentale, émotionnelle et comportementale se développent tous à un rythme rapide et les interruptions du sommeil peuvent créer des problèmes préoccupants. Lorsque votre bébé dort, il permet à son corps non seulement de se reposer, mais il est également important que ces processus de croissance se produisent. Il est également essentiel d’aider le bébé à se remettre des douleurs de la dentition, et il est donc important d’aider votre enfant à obtenir les 12 à 14 heures de sommeil nécessaires entre ses siestes et la nuit.

Toutes les options ci-dessus doivent être appliquées pour aider à soulager la douleur et apporter du confort. Un médicament en vente libre pour réduire l’inflammation et la douleur est également suggéré avant le sommeil, car une fois que le bébé s’est endormi, le corps est mieux à même de gérer la douleur.

1. Garder une routine

Ce n’est pas seulement pour quand le sommeil est difficile, il faut toujours garder un établir une routine pour la sieste et le coucher est important pour aider à influencer la somnolence et à garder votre enfant bien reposé. Diminuer les lumières, tourner les écrans et les télévisions, jouer de la musique apaisante ou diffuser des huiles essentielles sans danger pour les bébés. Insuffisamment, faites des choses qui influencent le sommeil et essayez de le faire dans la demi-heure qui suit chaque jour à la même heure.

2. Ajouter du confort

Là encore, ajoutez un confort que vous n’avez pas l’habitude de faire, comme porter un bébé ou vous allonger avec votre enfant pour l’aider à s’endormir. Laissez-les dormir à côté de votre lit, ou même faire une sieste complète pendant que vous les portez. Vous pouvez vouloir qu’ils soient indépendants, mais leur besoin de sommeil est plus important lorsque la douleur perturbe leur les cycles de sommeil. Le manque de sommeil peut également rendre plus difficile la prise en charge de la douleur.

3. Introduire le bruit blanc

The reason why sound machines for babies are an awesome thing to have is that an infant is sensitive to noise that can distract his or her sleep.

The reason why sound machines for babies are an awesome thing to have is that an infant is sensitive to noise that can distract his or her sleep.

Bruit blanc est un excellent moyen de dissimuler les bruits de fond qui peuvent réveiller un bébé déjà irrité. Il fournit également un son cohérent qui peut endormir un bébé. Essayez-le plutôt que de jouer de la musique douce pour garder un décibel et un niveau sonore constants et éviter toute interruption du son comme peut le faire la musique.

4. Emmailloter

Si votre enfant y est habitué, ou s’il le tolère, essayez de l’emmailloter. Cette pression est semblable à celle que vous exercez sur eux, et stimule également leur bien-être, les récepteurs de pression dans le cerveau.

5. Massage

Le massage et le toucher sont depuis longtemps associés au soulagement de la douleur, et peuvent donc être utiles pour un bébé qui fait ses dents. Frottement des pieds peut notamment contribuer à déclencher ces points spécifiques aux douleurs de la dentition. Le massage du corps entier peut également être relaxant et réconfortant.

Conclusion

Il est évident qu’un enfant qui souffre peut empêcher toute une famille de dormir, perturbant ainsi le sommeil dont les adultes et les enfants ont tant besoin pour grandir, se développer et être mentalement capables de faire face aux responsabilités de la journée. Aider votre enfant à trouver un soulagement à cette épreuve, et l’aider à dormir autant que possible fait partie de l’éducation d’un enfant. Heureusement, cela ne dure pas éternellement, et la plupart des crises de dentition ne durent que quelques jours et sont dans l’ensemble assez brèves.

Veillez à profiter des techniques de réduction de la douleur à tout moment, ainsi qu’à maintenir une routine et à ajouter tout ce qui est nécessaire pour que votre bébé ait le sommeil qu’il (et vous) méritez.

Cet article a été rédigé par Danielle Mcleod et traduit par TouslesMatelas.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesMatelas.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.