Menu Fermer

Question : Peut-on dormir sur le dos pendant la grossesse ? – Le juge du sommeil

Pour de nombreuses futures mères, la grossesse est une période merveilleuse de leur vie. Elles ont une poussée constante de sérotonine, se sentent enthousiastes à l’idée des merveilleux changements qu’apportera un bébé et sont prêtes à apprendre comment élever ce petit être humain avec amour et respect. Cependant, aussi merveilleuse que soit la maternité, la grossesse n’est pas toujours synonyme de soleil et d’arc-en-ciel, et elle peut avoir un impact temporaire sur le bien-être mental et physique. Le sommeil est l’une des premières choses qui sont affectées pendant la grossesse, alors découvrons ce qui peut le perturber, quelles sont les positions de sommeil optimales et ce que vous pouvez faire pour mieux dormir pendant votre grossesse.

Voir aussi : Les meilleurs oreillers de grossesse

Pourquoi le sommeil pendant la grossesse est très important

Avant d’être enceinte, vous vous étiez peut-être habituée à un horaire de sommeil chargé sans trop de répercussions sur votre vie quotidienne. Cependant, cela doit changer pendant la grossesse, car le manque de sommeil a des conséquences néfastes pour la mère et le bébé. Le manque de sommeil a un impact sur un grand nombre de nos systèmes et sur la façon dont notre corps et notre esprit fonctionnent.

L’un des premiers systèmes à être touché est le système immunitaire. En fait, les chercheurs semblent croire que le manque de sommeil a un impact négatif sur la santé du fœtus. En outre, le sommeil aide à réguler le niveau de sucre dans le sang, de sorte qu’un manque de sommeil peut entraîner des problèmes de santé. diabète sucré gestationnel.

Un autre risque du manque chronique de sommeil est l’élévation de la pression artérielle. Celle-ci se produit généralement au cours du troisième trimestre et pourrait également augmenter le risque de prééclampsie. Dans ce cas, les futures mères peuvent se retrouver dans une situation où elles doivent accoucher avant le terme et mettre en danger les reins, le cœur et d’autres organes de la mère.

Même si les recherches ne sont pas assez nombreuses pour étayer ces affirmations, les chercheurs soupçonnent également que le manque de sommeil entraîne un accouchement douloureux, dépressionla nécessité d’une césarienne, les naissances prématurées et l’insuffisance pondérale à la naissance.

Problèmes de sommeil pendant la grossesse

De nombreux changements se produisent dans le corps, et tous ne sont pas agréables. En fait, certains problèmes liés au sommeil ont tendance à être assez fréquents pendant cette période, les trois plus courants étant les suivants :

L’apnée obstructive du sommeil est causée par la congestion nasale combinée à la prise de poids que beaucoup de femmes commencent à connaître pendant la grossesse. Cela va au-delà du simple problème d’emmagasinage et peut entraîner une élévation de la pression sanguine. Un autre problème potentiel de l’apnée obstructive du sommeil est le fait qu’elle peut restreindre le flux d’oxygène vers le fœtus, ce qui augmente les risques de diabète gestationnel, de prééclampsie et peut même entraîner la nécessité d’une césarienne.
Le RGO (abréviation de « reflux gastro-œsophagien ») est une affection plus connue sous le nom de reflux acide. Les femmes enceintes souffrant de RGO ressentent une sensation de brûlure dans l’œsophage lorsqu’elles sont allongées, ce qui entraîne une sensation d’inconfort susceptible de provoquer des insomnies, quel que soit le trimestre de la grossesse.
Le syndrome des jambes sans repos est un problème qui survient en raison d’une sensation de démangeaison, de reptation ou de chatouillement dans les jambes, provoquant un besoin incontrôlable de les bouger constamment. Les femmes qui souffrent du syndrome des jambes sans repos ont généralement du mal à s’endormir.

Grossesse &amp ; Insomnie

Toutes les conditions mentionnées dans la section précédente, ainsi que quelques autres que nous mentionnerons sous peu, peuvent conduire à l’un des plus grands problèmes de santé publique au monde. troubles du sommeil courants connu de l’homme : la redoutable insomnie. Ce problème se caractérise soit par la difficulté à s’endormir, soit par des problèmes pour rester endormi (pour certaines personnes, il peut s’agir des deux en même temps). Chez les femmes enceintes, l’insomnie est plus fréquente au cours du premier et du troisième trimestre, mais il y a des femmes qui en souffrent pendant toute la durée de la grossesse.

La mauvaise nouvelle est que l’insomnie cause beaucoup d’inconfort à la femme enceinte. La bonne nouvelle est que l’insomnie en elle-même n’est pas dangereuse pour le bébé.

Outre les trois problèmes majeurs que nous avons mentionnés précédemment, l’insomnie est également causée par un essoufflement, une gêne au niveau de l’abdomen, des douleurs dorsales, une sensibilité des seins, des nausées, des vomissements ou le besoin d’uriner fréquemment.

Il n’est pas rare que l’insomnie soit également liée au stress, car les femmes qui viennent d’accoucher ont tendance à être très nerveuses lorsqu’elles pensent au travail et à l’accouchement. Distraire votre esprit de ces pensées peut s’avérer assez difficile, mais essayez de les considérer comme une partie naturelle de l’adaptation à un changement majeur dans votre vie, et comprenez qu’il y a beaucoup de choses que vous apprendrez au fur et à mesure de votre expérience de maternité.

Grossesse &amp ; Positions de sommeil

Lorsque vous attendez un enfant, le sommeil devient une chose précieuse, surtout si vous ressentez toutes sortes de sensations et de problèmes qui vous empêchent d’avoir une bonne nuit de repos. Trouver la bonne position de sommeil quand on attend un enfant est un véritable défi et, s’il est vrai que nous avons tous des préférences différentes en matière de sommeil, la science dit qu’il y a une bonne et une mauvaise façon de dormir quand on attend un bébé :

Si vous aimez dormir sur le ventre, ce n’est pas nécessairement un problème au cours du premier trimestre, mais au fur et à mesure que votre bébé grandit et que votre bosse se développe, vous allez trouver impossible de dormir dans cette position.

Si vous dormez sur le dos, vous pouvez vous en tirer pendant le premier trimestre. Cependant, les médecins vous suggèrent d’éviter cette position au cours des deuxième et troisième trimestres de grossesse, car elle favorise la chute du poids de l’utérus et du bébé sur votre dos et vos intestins, et peut également obstruer la veine qui transporte le sang du bas du corps vers le cœur. De nombreux problèmes peuvent survenir si vous choisissez de dormir sur le dos pendant la croissance du ventre : les maux de dos deviennent fréquents, les hémorroïdes font leur apparition, la digestion devient moins efficace, la circulation sanguine peut être coupée et vous pouvez également souffrir d’hypotension. À son tour, votre bébé risque de manquer d’oxygène et de nutriments. Cependant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter si vous vous êtes endormi sur le côté et que vous vous êtes réveillé sur le dos : c’est le fait de dormir constamment dans cette position qui pose problème.

Dormir sur le côté est la meilleure idée si vous êtes une future maman. Le côté gauche est préférable car il permet de maximiser le flux de nutriments et de sang circulant vers le placenta et d’améliorer la fonction rénale dans le processus, ce qui aide votre corps à éliminer les déchets et réduit le gonflement de vos pieds et de vos mains.

Conseils pour mieux dormir pendant la grossesse

L’hygiène du sommeil est importante pour tout le monde, et pas seulement pour les futures mères. Cependant, il y a beaucoup de choses qui sont une partie d’une routine de sommeil saine que la plupart d’entre nous ont tendance à négliger. Le sentiment d’être dépassé par les événements peut vous amener à négliger les activités qui vous aident à mieux dormir. Jetons donc un coup d’œil rapide sur les choses les plus courantes que les gens font lorsqu’ils veulent avoir une routine de sommeil saine et appropriée :

Évitez les appareils électroniques avant d’aller vous coucher. Cela inclut les smartphones, les tablettes et autres gadgets qui produisent de la lumière. La lumière bleue signale au cerveau qu’il n’est pas encore temps de s’endormir et peut réduire la production de mélatonine, ce que vous voulez éviter avant de vous coucher.
Assurez-vous que la température de la pièce est optimale et que vous n’aurez pas trop chaud au réveil. Si possible, essayez d’ouvrir une fenêtre si vous dormez dans une chambre chaude.
Essayez de méditer et de pratiquer des exercices de respiration avant de vous coucher. Certaines femmes utilisent des applications de sommeil, tandis que d’autres se tournent vers le yoga pour pratiquer la méditation. Quoi qu’il en soit, détendre votre système nerveux avant de vous coucher est une excellente idée.
Veillez à ne pas vous endormir l’estomac plein. Une erreur que beaucoup de gens commettent est de manger des repas lourds avant de se coucher. Essayez donc de manger plus tôt dans la soirée et de limiter vos collations avant d’essayer de dormir. Si vous avez envie de grignoter, essayez de manger quelque chose de léger et de sain, comme des biscuits à base de céréales complètes ou un verre de lait chaud.
Investissez dans un bon coussin de grossesse ou utilisez plusieurs oreillers pendant votre sommeil afin d’obtenir un meilleur soutien et de vous reposer dans une position confortable. Les oreillers de grossesse s’étendent généralement sur toute la longueur de votre corps, et ils le roulent pour maintenir votre colonne vertébrale alignée, vous empêcher de vous retourner pendant votre sommeil et supporter le poids de votre ventre.
Essayez d’écouter de la musique relaxante avant de vous endormir. Une musique dont le tempo imite le rythme d’un cœur normal au repos peut réellement vous apaiser et faire battre votre propre cœur à la vitesse de la musique.
Si vous remarquez que vous passez beaucoup de temps au lit sans vous endormir, ne restez pas allongé en attendant que quelque chose se passe. Faites-vous une tasse de thé relaxant ou écoutez de la musique. Faites ce qu’il faut pour vous mettre d’humeur plus détendue.

Conclusion

Pour en revenir à la question qui nous a amenés ici : dormir sur le dos n’est acceptable que pendant le premier trimestre de la grossesse et doit être évité pendant les deuxième et troisième trimestres.

Cet article a été rédigé par Candace Osmond et traduit par TouslesMatelas.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesMatelas.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.