Menu Fermer

Peut-on éternuer pendant le sommeil ? – Le juge du sommeil

Cette question pourrait probablement être classée dans la catégorie des choses que vous voulez savoir au hasard mais que vous n’avez jamais pensé à chercher, mais une personne peut-elle éternuer pendant son sommeil ? Si la plupart des gens pensent que oui, une personne peut probablement éternuer pendant son sommeil, la réponse est en fait beaucoup plus compliquée que vous ne le pensez. La question de savoir si vous pouvez ou non éternuer pendant votre sommeil est en grande partie liée à une activité cérébrale complexe.

Contrairement à la respiration, l’éternuement est un acte qui se fait alors que l’esprit est encore conscient, et non en pilote automatique comme lorsqu’il exécute des fonctions nécessaires, comme la respiration. Techniquement, vous devez être éveillé pour pouvoir éternuer, mais la notion d’éveil peut varier d’une personne à l’autre en fonction du fonctionnement de son cerveau.

Qu’est-ce qui provoque un éternuement ?

Pour commencer, il est nécessaire pour le corps d’éternuer. Éternuer peut aider votre corps à se débarrasser des allergènes nocifs. comme la poussière et le pollen, et empêcher ces types d’allergènes de pénétrer dans votre corps par le nez et la bouche. Cela peut même parfois empêcher des virus dangereux de pénétrer dans l’organisme, mais en général, les éternuements sont le résultat de la présence d’un virus, comme le rhume ou la grippe. Il est courant d’éternuer lorsqu’on a un rhume ou une grippe, mais éternuer lorsqu’on est malade est également un facteur commun de la propagation des virus. C’est pourquoi il est si important de couvrir votre éternuement avec vos mains, un mouchoir en papier ou même d’éternuer dans une veste ou une chemise afin d’éviter que les germes de votre virus ne soient projetés partout et que d’autres personnes autour de vous ne tombent malades.

Éternuer est une réponse biologique qui vous aide à dégager votre nez. Les particules envahissantes, telles que les squames d’animaux, les bactéries, la saleté, la poussière, les moisissures, les parfums, le pollen, la fumée et les virus, peuvent vous rendre très malade si elles pénètrent dans vos poumons ; dès que ces particules se retrouvent dans votre nez, votre corps réagit en éternuant.

Activité cérébrale

Le fait que vous soyez ou non endormi ou que vous éternuiez ou non dépend de l’activité de votre cerveau. On pense que l’on ne peut pas vraiment éternuer pendant le sommeil, principalement en raison des nerfs qui vous aident à éternuer dans votre cavité nasale. Lorsque votre cerveau est endormi, ces nerfs le sont aussi, de sorte que si vous avez pu sentir quelque chose déclencher votre réaction d’éternuement dans la journée, la nuit, lorsque vous dormez, votre cerveau peut encore sentir ces déclencheurs mais ne pas y répondre. C’est comme si votre corps entier s’arrêtait et que vos nerfs prenaient un repos bien mérité pour que votre corps puisse commencer à se réparer.

Si vous êtes dans les stades les plus légers du sommeil, comme le début les étapes du sommeil Lorsque vous commencez à vous endormir sans jamais tomber dans un sommeil profond, il est courant d’être capable d’éternuer car les nerfs de votre cavité nasale sont encore éveillés. En bref, si vous avez envie d’éternuer ou si vous éternuez réellement, vous n’êtes pas techniquement endormi ou vous n’étiez pas dans un état de sommeil profond. L’éternuement ne se produit que si vous êtes dans un état de sommeil léger ou si vous êtes en train de vous réveiller. Plutôt intéressant, non ?

Le sommeil paradoxal

Selon la science, il n’est pas possible de tousser ou d’éternuer pendant le sommeil profond REM (Rapid Eye Movement). Cependant, si vous avez un sommeil léger ou si votre corps entre dans un état d’éveil, aussi bref soit-il, vous pouvez certainement éternuer et avoir l’impression d’avoir dormi. Encore une fois, le cycle de sommeil de chaque personne est différent de celui de la personne précédente, donc cela dépend vraiment de votre niveau de sommeil léger ou de la durée de votre cycle de sommeil paradoxal profond.

Le site Cycle de sommeil paradoxal est le moment où votre corps se répare vraiment, car vous êtes entré dans la partie la plus profonde du sommeil. C’est le cycle qui vous permet de faire des rêves vifs et c’est le cycle le plus important de toute votre session de sommeil, car il aide les muscles à se réparer, les os à se renforcer et permet à votre corps de se réinitialiser afin de se sentir frais et dispos le lendemain. Aussi compliqué que puisse paraître ce cycle de sommeil paradoxal, il est incroyablement important pour l’organisme et doit se produire chaque nuit pour que le corps puisse fonctionner correctement le lendemain.

D’autres fonctions qui ne se produisent pas lorsque vous dormez

Pour poursuivre cette lecture intéressante, il existe en fait un certain nombre d’autres réactions naturelles du corps qui ne se produisent pas lorsque vous êtes dans ce cycle de sommeil paradoxal profond. Des fonctions telles que le hoquet, la sensation de faim ou de soif ou l’envie d’aller aux toilettes ne se produisent pas lorsque vous êtes dans un cycle de sommeil profond. Combien de fois vous êtes-vous réveillé au milieu de la nuit pour faire pipi après avoir bu votre thé du sommeil avant de vous coucher ? Techniquement, ce n’est pas l’envie de faire pipi qui vous a réveillé, vous étiez déjà réveillé ou vous vous êtes réveillé tout seul.

Il n’est pas rare que vous toussiez la nuit, mais vous n’êtes pas encore techniquement dans un cycle de sommeil paradoxal profond. Si vous avez envie de tousser, c’est que votre corps n’est pas complètement endormi ou que vous commencez lentement à vous réveiller. Lorsque vous êtes malade, ou si vous avez des problèmes d’allergies ou d’asthme, vous pouvez penser que l’envie de tousser vous réveille au milieu de la nuit, mais vous n’avez jamais dormi. C’est une énorme erreur de penser que des choses comme la toux et les éternuements vous réveillent d’un sommeil profond alors qu’en fait, vous ne vous êtes jamais vraiment reposé. En tout cas, pas le repos profond qui est nécessaire pour commencer à réparer votre corps pour le jour suivant.

L’importance du sommeil

Ce n’est un secret pour personne que dormir est très important pour aider votre corps à se réparer et à rester en bonne santé, mais si vous dormez suffisamment la nuit, le risque d’attraper des maladies, comme le rhume ou la grippe, diminuera. En fait, plus vous dormez, plus les réactions de votre corps seront puissantes pour empêcher les éléments nocifs de pénétrer dans votre organisme. Il est parfois difficile d’avoir l’impression de se reposer, car la vie a tendance à être très animée et des problèmes mentaux tels que l’anxiété et la dépression peuvent réduire vos chances de trouver un sommeil profond, mais il est très important d’essayer de permettre à votre corps de dormir le plus possible afin d’être une personne globalement plus saine.

Non seulement pour ses bienfaits sur la santé, mais aussi parce que nous avons tous vécu une situation où nous n’avons pas assez dormi la veille et où nous nous sommes sentis mal le lendemain. Ce n’est pas une bonne sensation et si cela vous arrive souvent, cela peut entraîner des dommages corporels et vous empêcher d’être présent dans vos responsabilités professionnelles ou même avec votre propre famille. Pour vous aider à bien dormir, essayez de vous fixer une heure de sommeil chaque soir et de la respecter scrupuleusement. Par exemple, 23 heures semble être une heure de sommeil courante pour beaucoup de gens, donc si vous fixez cette heure, suivez-la pour vous endormir même si c’est le week-end. Tout comme la fixation d’une heure, le respect de cette routine stricte est également essentiel pour favoriser un meilleur sommeil et un repos suffisant. En vous débarrassant de la télévision dans votre chambre et en rangeant votre téléphone une heure avant le coucher, vous aiderez également votre cerveau à se détendre, car vous limitez toutes les distractions qui pourraient vous empêcher de dormir. Ce ne sont là que quelques conseils utiles pour vous aider à entrer dans le cycle essentiel du sommeil paradoxal et donner à votre corps le repos essentiel et bien mérité dont il a besoin pour fonctionner correctement le lendemain. Sans oublier que vous vous sentirez merveilleusement bien après une bonne nuit de repos.

La conclusion

Globalement, et techniquement parlant, vous ne pouvez éternuer que lorsque vous êtes éveillé. Il n’est pas possible d’éternuer lorsque vous êtes dans ce cycle de sommeil paradoxal profond, car votre corps ne reconnaît pas ou ne répond pas aux déclencheurs qui provoqueraient normalement l’éternuement. C’est pourquoi les autres fonctions dont nous avons parlé, comme la toux ou l’envie d’aller aux toilettes la nuit, ne se produiront pas non plus si vous n’êtes pas en état d’éveil. Si vous pensez que vous toussez ou éternuez en dormant, vous n’étiez en fait pas assez endormi pour empêcher ces réactions corporelles de se produire.

Plus vous comprenez votre corps, son fonctionnement et le pourquoi de certaines fonctions, mieux vous serez informé sur votre vie quotidienne. Il est important d’éternuer pendant la journée ou pendant les heures où vous êtes éveillé afin de débarrasser vos sinus des allergènes nocifs qui pénètrent dans vos poumons. En revanche, lorsque vous dormez, votre corps doit entrer dans un état de repos profond qui coupera ces envies dans votre cerveau pour vous permettre de dormir plus longtemps. Intéressant ? Maintenant que vous en êtes sûr, vous pouvez aller raconter à tous vos amis les nouveaux faits intéressants que vous avez appris aujourd’hui.

Crédit photo : Sunisa Kanphian/Shutterstock ; VH-studio/Shutterstock;Opat Suvi/Shutterstock ; AA.Shkob/Shutterstock ; GUA5/Shutterstock;RollingCamera/Shutterstock ; New Africa/Shutterstock

Cet article a été rédigé par Candace Osmond et traduit par TouslesMatelas.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesMatelas.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.