Menu Fermer

Quand dois-je faire la transition vers un lit d’enfant ? – Le juge du sommeil

Passer d’un bébé à un tout-petit puis à un enfant peut être délicat, surtout pour les nouveaux parents. Beaucoup de gens ont tendance à être trop prudents parce qu’ils n’ont jamais fait quelque chose de ce genre auparavant, tandis que d’autres ne savent même pas à quoi s’en tenir en premier lieu.

L’un des aspects les plus délicats de l’éducation des enfants, à part l’apprentissage de la propreté, bien sûr, est le sommeil. Instaurer une routine pour votre enfant, faire en sorte qu’il soit à l’aise lorsqu’il dort, s’assurer qu’il est en sécurité et passer à un lit plus grand au bon moment font tous partie de l’équation.

Mais quel est le bon moment pour le faire ? Le passage du berceau au lit peut être plus effrayant pour les parents que pour le jeune enfant. La sécurité n’est plus là, et c’est une prise de conscience de plus que votre enfant grandit.

Qu’est-ce qu’un lit pour enfants ?

Un lit pour enfant est l’étape suivante de la transition de votre enfant vers son propre lit. Il s’agit d’un lit de petite taille qui peut tenir dans le même espace qu’un berceau, mais qui est construit de la même manière que les cadres de lit ordinaires. Cela les aide à passer plus tard à un cadre de lit jumeau plus grand.

L’âge auquel un jeune enfant est prêt à passer du berceau au lit varie d’un enfant à l’autre. Certains enfants peuvent être prêts à 18 mois, tandis que d’autres peuvent avoir jusqu’à 3 ans. C’est tout à fait normal, car chaque enfant développe une zone de confort plus large à un rythme différent.

Comment savoir si votre enfant est prêt pour un lit de bébé ?

Il existe de nombreux signes révélateurs qui indiquent que votre enfant est officiellement prêt à passer du berceau à son propre lit d’enfant. Dès que ces signes se manifestent, il est temps d’envisager de faire quelques achats et d’avoir une discussion de « grand enfant » pour préparer la transition.

L’un des signes est qu’il tente de grimper hors de son lit. Bien que cela témoigne du développement et de la curiosité de l’enfant, cela peut être dangereux pour lui s’il tombe et se blesse.
Un autre moment où il faut envisager un lit plus facile à escalader est celui de l’apprentissage de la propreté. Lorsque la nature l’appelle au milieu de la nuit, vous ne voulez pas que des barreaux empêchent votre enfant sans couche d’aller aux toilettes. Il est plus facile de sortir d’un lit pour enfant et vous n’avez pas besoin de vous réveiller avec lui.

Un indice évident est que votre enfant est trop grand pour s’installer confortablement dans son lit. C’est inconfortable pour lui, et cela ne fait que l’encourager à sortir davantage de son lit. Il y a un risque qu’il se blesse dans le lit et qu’il se blesse en essayant de sortir du lit.

Enfin, il y a la situation dans laquelle un autre bébé est en route. Vous ne voulez pas que votre enfant ait l’impression d’être chassé de son berceau, mais vous ne voulez pas non plus acheter un autre berceau. Il est préférable de commencer la transition tôt pour que votre enfant sente qu’il fait partie intégrante de sa vie de grand frère ou de grande sœur.

Conseils de sécurité pour le lit de votre enfant

C’est vrai, un lit de bébé n’est pas le lit le plus sûr pour les premiers pas, mais il existe des moyens de le rendre plus sûr pour votre enfant. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour rendre le nouveau lit de votre enfant plus sûr.

– Garde-corps

C’est le moyen le plus simple et le plus efficace d’empêcher votre enfant de tomber du lit. Certains cadres sont livrés avec les barrières lors de l’achat, tandis que d’autres nécessitent l’achat de barrières supplémentaires. Les barrières ne sont pas trop hautes, ce qui permet à votre enfant de monter dans le lit et d’en descendre quand il le souhaite.

– Environnements doux

Si tu ne vas pas investir dans des garde-corps ou vous savez que votre enfant est suffisamment actif pour rendre vos garde-corps inutiles, alors faites de sa chambre un espace sûr. Placez un tapis doux et pelucheux sur le sol, disposez des oreillers ou des peluches autour du lit. S’ils tombent, ils auront un atterrissage en douceur.

– Protection des bébés

Certes, votre tout-petit n’est plus un bébé, mais il trouvera toujours le moyen de rendre tout ce qui l’entoure dangereux. Fixer les commodes au murAssurez-vous qu’ils n’ont rien pour grimper, tomber ou se blesser, et qu’il n’y a pas de prises de courant ouvertes à proximité ou d’appareils électroniques branchés qui peuvent présenter un danger.

Comment se préparer à la transition vers un lit

Maintenant, il est temps de voir comment préparer votre enfant à l’arrivée de son nouveau lit. Gardez à l’esprit que les tout-petits peuvent ne pas accepter le changement ou adorer l’idée de quelque chose de nouveau. Tout dépend de l’enfant, alors soyez patient.

Le lit doit être bas par rapport au sol. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait qu’ils soient au-dessus du sol, placez un matelas sur le sol pendant un certain temps. Une fois qu’il s’est adapté à la forme et à la taille du matelas et qu’il a cessé de rouler, vous pouvez le déplacer vers le cadre du lit. Ne commencez jamais par une hauteur de lit standard, car la chute peut être douloureuse.
Plutôt que de leur dire de commencer à dormir dans leur nouveau lit tout de suite, faites-leur faire de petits pas pour qu’ils soient à l’aise. S’il est fatigué dans l’après-midi, faites-lui faire une sieste dans son lit. Une fois qu’il s’est habitué aux siestes, demandez-lui s’il veut…
dormir dans le lit la nuit. Laissez-les évoluer lentement vers un attachement à leur lit.
Veillez à ce que votre routine soit cohérente. Tout ce que vous faisiez auparavant avec votre enfant, assurez-vous de le faire encore avec lui. Le seul changement dans sa vie à l’heure actuelle doit être le lit. Si vous essayez de changer sa routine, son alimentation, sa garde-robe, tout cela en même temps, il sera trop intimidé et pourrait se sentir anxieux ou effrayé. Une étape à la fois, c’est la meilleure façon de procéder.
Lorsque le moment est venu d’envisager le nouveau lit, faites asseoir votre enfant et ayez une conversation agréable sur le fait qu’il passe au lit pour grands enfants et qu’il devient plus âgé, de sorte qu’il y aura plus de choses exclusivement pour lui.
Laissez votre enfant choisir la literie, les oreillers, couverturesdes couleurs et des peluches pour le lit. Ne les limitez pas, car il s’agit d’un grand changement dans leur vie. Il doit se sentir responsable, heureux et excité par ce changement plutôt que de penser qu’il a été choisi pour lui.

Conclusion

Votre tout-petit passe à l’étape supérieure de sa vie avec un nouveau lit. Bien qu’il semble petit, c’est la plus grande chose au monde pour lui à ce moment-là. Une fois que vous avez détecté que c’est le bon moment, préparez-vous en conséquence et prenez les précautions nécessaires. Si vous connaissez d’autres personnes qui vivent le même changement que votre enfant, n’hésitez pas à partager cet article avec d’autres et à nous faire part de vos réflexions et des astuces que vous souhaitez partager avec nous et les autres lecteurs.

Crédit photo : ANNA GRANT/Shutterstock ; Irina Wilhauk/Shutterstock;FamVeld/Shutterstock ; Tr1sha/Shutterstock ; Oksana Shufrych/Shutterstock;Lost_in_the_Midwest/Shutterstock ; New Africa/Shutterstock

Cet article a été rédigé par Corey Majeau et traduit par TouslesMatelas.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. TouslesMatelas.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.